Le Renforcement Immunitaire

La Défense Immunitaire

Le corps humain subit tout au long de sa vie des agressions de l’environnement extérieur. En effet, des poussières, des bactéries, mais aussi des virus, sont présents constamment dans l’air que nous respirons et dans lequel nous évoluons.
Certains de ces agents extérieurs sont totalement bénins pour notre organisme, certains sont même bénéfiques, malheureusement, certains peuvent aussi être pathogènes, c’est-à-dire qu’ils peuvent provoquer des maladies.
 
Le corps humain est une machine extrêmement bien conçue, il est capable d’identifier spontanément ce qui est bon pour lui, ou ce qui ne l’est pas. Il va donc accepter les agents externes bénéfiques ou neutres, à contrario, pour les éléments considérés comme dangereux, il va créer sa propre défense à ces envahisseurs. Le circuit lymphatique est en charge de la défense immunitaire du corps humain, les globules blancs sont en grande partie responsables de la protection du corps de manière générale, et vont détruire les agents étrangers, par le biais du circuit lymphatique mais aussi sanguin. Mais les globules blancs ne peuvent détruire tous les agresseurs, comme les virus par exemple. Dans ce cas, le corps humain va développer ce que l’on appelle des anticorps. Ce sont des éléments de défense spécifiques à un agresseur identifié. Par exemple mon corps qui s’appelle X, reconnaît toutes les cellules identifiées comme X et va donc les laisser dans notre organisme. En revanche, si une cellule ou particule nommée Y tente de pénétrer dans notre corps, elle sera identifiée comme “agresseur”. Si notre corps a déjà été confronté à cet agresseur, il aura déjà créé une défense spécifique, en l’occurrence, des anticorps Y. Nous allons donc être capable de mobiliser une mémoire de ces anticorps Y, et même de les reproduire en nombre suffisant pour neutraliser ou détruire l’agresseur Y. Si c’est la première fois que nous sommes confrontés à cette particule Y, le corps humain va tenter de fabriquer des anticorps Y. Selon que notre réponse sera suffisante en nombre et également suffisamment rapide, nous serons en mesure de lutter contre l’agression. Si en revanche, notre système ne parvient pas à fabriquer cet anticorps suffisamment vite ou en nombre, alors l’agent pathogène va pénétrer dans notre organisme, et déclencher la maladie Y. 
 
Une personne en bonne santé, peut faire face à quasiment toutes les agressions extérieures, cependant, de temps en temps, il y a des virus particulièrement puissants ou inconnus qui vont réussir à se développer. Chez les personnes âgées ou déjà malades, le système immunitaire est affaibli soit par la “vétusté” des organes, soit par un “épuisement” du système en lien avec une ou des maladies déjà présentes. Ceci aura pour conséquence que l’organisme de ces personnes ne pourra plus lutter efficacement pour se défendre, on parle ainsi de personnes “vulnérables” ou “à risque”. Une autre catégorie de personnes dite “à risque”, sont des personnes qui dans le cadre de maladies spécifiques, suivent un traitement qui a pour but de neutraliser leur système immunitaire, par exemple dans le cadre de maladies où le corps humain n’arrive plus à identifier ses propres cellules et donc enclenche un processus de destruction de celles-ci (on parle alors de maladie auto-immune). Le système immunitaire étant volontairement “désactivé” par le traitement (immunosuppresseurs), pour ne plus que le corps s’auto-détruise, il ne pourra donc plus, non-plus, agir contre les réels agents pathogènes.
 
Il va de soi que plus l’on est fatigué, plus on est stressé, plus on sollicite notre organisme, moins notre réponse immunitaire sera adéquate.
 
Que faire alors?
 
Ce que peut apporter la Médecine Traditionnelle Chinoise.
 
Il a été démontré que la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), par le biais de l’acupuncture, réduit l’anxiété, le stress, mais est également capable de stimuler le système immunitaire. La MTC traite les infections respiratoires, dans le style de celle que nous traversons actuellement avec le Coronavirus (CoVid-19) depuis plus de 2000 ans.
 
En effet, il a été prouvé que l’acupuncture permettait de développer le nombre et la fonction des phagocytes (globules blancs qui détruisent les agresseurs), mais également de moduler la production d’immunoglobuline, de cellules NK et de lymphocytes T (anticorps). Ceci est possible par l’activation de la circulation sanguine et lymphatique grâce aux méridiens sur lesquels on travaille en MTC.
De plus, la phytothérapie, également partie intégrante de la MTC, permet également d’aider le corps à se défendre en renforçant son système immunitaire.
 
De manière générale, il faut avoir une alimentation saine, une activité physique régulière et une hygiène corporelle efficace. Toutes ces mesures “normales” permettent à la grande majorité de la population de se défendre efficacement contre les agressions environnementales du quotidien. Mais comme expliqué plus haut, il arrive que cela ne suffise pas.
 
Des séances de MTC permettent également aux personnes en bonne santé de renforcer leur système immunitaire de manière préventive et ainsi de pouvoir mieux lutter contre des agents plus virulents.
 
N’oubliez pas en parallèle les recommandations de l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), à savoir une hygiène des mains régulière tout au long de la journée, de tousser ou éternuer dans le creux de votre coude, d’éviter de sortir lorsque vous êtes malade afin de ne pas propager vos virus aux autres. Ces mesures sont applicables en permanence, pas seulement lors d’une épidémie telle que nous traversons actuellement.
 
Pour conclure, soyez prudents, prenez soin les uns des autres et portez-vous bien.
 
L’équipe Chinatang.